« Petits artistes de la mémoire »
logo imprimer

LA GRANDE GUERRE VUE PAR LES ENFANTS

Le concours scolaire du centenaire de la grande guerre intitulé : « Les petits artistes de la mémoire », est organisé par l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de guerre (ONAC-VG), en partenariat avec la Direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives du Ministère de la Défense (DMPA), le Groupement d’Intérêt Public (GIP) « Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale 1914-2014 », l’Association Renefer, le Musée de la Grande Guerre du pays de Meaux, la Fondation Varenne, la Fondation CARAC, l’Union des Blessés de la Face et de la Tête, le Souvenir Français, le Comité National du Souvenir de Verdun, la Fondation des mutilés et Invalides de Guerre, la Fédération nationale des Combattants Prisonniers de Guerre et Combattants d’Algérie, Maroc et Tunisie, l’Association Républicaine des Anciens combattants, l’Union Nationale des Combattants.

Ce concours artistique et littéraire a été lancé en 2006 et la convention cadre du 25 octobre 2011 signée entre le ministère de l’Education Nationale, le ministère de la Défense et l’ONAC-VG est venue renforcer son importance auprès de la communauté éducative.

Depuis 2011, ma classe de CM1A fait ce concours et obtient la première place à la Réunion. (Voir la rubrique « Archives CM1).

OBJECTIFS DU CONCOURS

 Transmettre aux plus jeunes la mémoire des combattants de la Grande Guerre
 Sensibiliser les élèves à l’héritage contemporain de ce conflit européen et mondial dans le cadre des commémorations du centenaire

Pour l’année scolaire 2013-2014, ma classe de CM1A a été pour la troisième fois lauréate dans le Département.
Notre école fut première sur vingt établissements.
Nous avons imaginé et réalisé le carnet de guerre de 30 pages recto-verso du Poilu « Robert Raphaël », l’arrière grand-père d’un élève de la classe : « Lorion Robin », passé en CM2 cette année 2014-2015.
Sa maman, ses grands-parents, les élèves de la classe et moi-même, nous avons fait de longues recherches aux Archives, à la Mairie et sur internet.
Nous avons recueilli les témoignages de toute la famille de Robin, des photos, des cartes postales, le livret de famille, la carte de guerre, le carnet de guerre et les citations de Robert Raphaël.
Ce fut la première étape.

Nous retraçâmes ensuite le parcours de notre Poilu.
Depuis son embarquement au Port de la Pointe des Galets à la Réunion, jusqu’à la fin de la guerre. Nous avons remonté le temps, en faisant un arrêt cent ans en arrière. Quelle émotion fût la nôtre en découvrant la vie dans les tranchées, les blessures des soldats, la mort de milliers d’hommes courageux qui se sont battus pour la paix. La guerre est vraiment horrible ! Toute l’année, de novembre 2013 à mai 2014, nous avons fait des recherches, lu des textes, dessiné, colorié, découpé, peint, collé et écrit.
Sans relâche, nous retouchions les coloriages et les montages des dessins.
Si un texte contenait une seule faute d’orthographe, il fallait recommencer !
Tout devait être écrit à la main !
La classe, deux fois par semaine, devenait une ruche où chaque ouvrière et chaque ouvrier accomplissaient leur tâche en atelier :
• Atelier recherche en informatique avec madame Jacqueline, notre informaticienne qui nous aidait
• Enquêtes diverses auprès de la famille de Robin Lorion
• Atelier dessin
• Atelier de découpage
• Atelier photo
• Atelier peinture
• Atelier de collage
• Atelier coloriage
• Atelier d’écriture
• Atelier de lecture
• Atelier de volontaires chez la maîtresse, les mercredis après-midi, et entre midi et 13 h en classe.

COMPTE-RENDU DE L’EXPOSITION PEDAGOGIQUE « LA GRANDE GUERRE »

 Il fallait que le carnet retrace fidèlement les batailles, les victoires, les pertes, les blessures, les attaques, la correspondance et tant d’événements encore, du Poilu Robert Raphaël.
 Robert Raphaël Désiré était canonnier au 3ième régiment d’artillerie.
 A travers son parcours, nous avons retracé la chronologie des années 1914-1918, depuis les conflits en Europe, dans le monde et la victoire enfin.
 Grâce aux commémorations des « 11 Novembre », « 8 Mai », « 18 Juin », « 14 Juillet », et cérémonie d’ouverture de l’année Roland Garros, nous avons partagé des moments intenses, où nous avons honoré notre Poilu avec émotion ainsi que tous ceux qui sont morts pour la France. Comme nous étions fiers d’avoir un bleuet à notre boutonnière !
 Pour réaliser le carnet de guerre du Poilu, nous nous sommes inspirés de celui de l’artiste Renefer –un Poilu lui aussi-.
 Toute la classe s’est mobilisée et tous les élèves ont participé.
 La réalisation est collective et le contenu de chaque page du carnet a été apprécié sur sa qualité historique, son esthétisme général, son originalité et l’émotion qu’il dégage.
 Le résultat du travail de classe fut un travail artistique et narratif sur le parcours d’un homme qui traverse la guerre.
 Un document annexe présentant la démarche pédagogique du professeur a présenté les raisons ayant guidé le choix du Poilu, les démarches entreprises ainsi que les initiatives de la classe et son implication.

Au mois de septembre, monsieur Pincemaille me proposa de représenter l’Académie de la Réunion à la remise des prix des écoles lauréates à l’Elysée.
Pour des raisons personnelles cela m’était impossible, et suite à la proposition de la directrice de le proposer à un enseignant, mon collègue Sébastien Lacassin a accepté de faire le voyage. Arwen Brossard, une élève qui avait participé à ce concours a accepté de représenter notre classe de CM1 2013-2014, à la place de Robin Lorion, l’arrière petit-fils du Poilu Robert Raphaël, qui ne pouvait pas y aller lui non plus.

 Ils ont ramené de Paris de belles photos et un trophée.

Cette année 2014-2015, nous relèverons encore une fois le défi.
Deux Poilus sont retenus : un brancardier et un infirmier. Nous avons du travail sur la planche !

Photos du journal de l’ile
« Que ne meurt jamais la mémoire ! »


Forum
Répondre à cet article


pucePlan du site puceEspace rédacteurs puce



2013-2019 © Ecole Catholique Notre Dame de la Paix (Sainte Clotilde / Ile de la Réunion) - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2 Hébergeur : Gandi.net